Evènements passés

Partage de la galette des rois après la répétition, autour d’un verre, comme il se doit et échanges des bons vœux pleins de promesses !!!

Participation de 37 choristes aux marches nocturnes, ainsi que divers dons, inscriptions au repas…. Coup de mains d’autres choristes à l’organisation des stands, repas… représentant aimablement et dignement la Montadour.

 

DSC 7931  Rendez-vous était donné à 35 "choristes d'un jour" au foyer rural, pour s'essayer au chant choral. Venant d'horizons très différents ils ont été inscrits principalement par les choristes. La publicité néanmoins nécessaire a fait parler de notre groupe, et a amené 5 à 6 personnes. 

Entre l’Ensemble vocal de Fauconnières et La Montadour, c’était jusqu’alors une histoire de rendez-vous manqués. Mais celui du 17 mai à Montelier, dans les environs de Valence, fût particulièrement sympathique !
L’arrivée en car des montanois dans ce joli village drômois, le soleil printanier,  l’accueil chaleureux de nos hôtes, les belles installations du Centre Jean Giono, tout a permis la réussite du concert au cours duquel les deux groupes ont pu, tour à tour, faire apprécier au public la diversité de leurs répertoires respectifs, avant de se retrouver pour le « Tie Bie Poem ».
La troisième mi-temps, avec un buffet somptueux et des gâteaux illuminés, a clôturé cette rencontre amicale et très conviviale.

Prêt gracieux d’une salle à l’Ecole de Musique (via notre chef) où les choristes dès le samedi matin se retrouvaient pour une journée studieuse de répétition. Nouvelles partitions en vue des concerts 2016/2017 avec Orchestre. Repas du midi sorti du sac comme à l’accoutumée et par contre repas chaud servi le samedi soir (ambiance festive) pour plus d’une quarantaine de choristes restés à cette occasion.

    Les échanges de mail étaient devenus presque quotidiens entre « L’Eau Vive » et La MONTADOUR depuis quelques jours et le car en provenance de Strasbourg est finalement arrivé à bon port à Montanay, sous une belle éclaircie, le vendredi  après-midi. Sous la conduite de leur chef, Jean Robert GUIRAO, qui avait repéré les lieux il y a quelques semaines, une cinquantaine de choristes ont fait la connaissance de leurs hôtes montanois le temps d’un pot d’accueil suivi du repas et la soirée dans les familles.

IMG 3765

Comment résumer le « BEST ON » de WALLY ? Pendant tout le spectacle l’artiste nous entraîne dans son univers, ses chansons courtes, son scat, les mots d’enfants et le courrier des lecteurs. Tout est prétexte à chansons et il vaut mieux ne pas perdre le fil car le spectacle est mené tambour battant ! Là, je l’entends dire: «  mais c’est de la guitare que je joue ! »

Wally est aussi l’inventeur du premier tee-shirt avec « RIEN écrit dessus », du paillasson qui reste toujours propre et de slogans publicitaires très spéciaux pour les camionnettes des artisans de son Aveyron natal .

 DSC 8000

Dès 9h le matin, Méli-Melody de Lentilly, accueillait Jour de Fête du Bois d’Oingt, Chœur Ondaine de Firminy et La Montadour, heureuse de sortir pour l’occasion.

Et pendant toute la saison 2013-2014, pas un mercredi sans Offenbach sous la direction d’un Philippe TOROSSIAN, infatigable et jamais découragé,  accompagné par la toujours souriante Ryoko KATAYAMA.

Une dernière semaine intense : 3 répétitions avec les «  Percussions Claviers de Lyon » dirigés par Gérard LECOINTE,  auteur de ces extraits revisités des opéras célèbres de Jacques Offenbach ; 3 soirées indispensables pour s’imprégner de l’accompagnement musical des vibraphones, marimbas, xylophones…., sans oublier le montage et démontage du matériel, le chargement des caisses, des projecteurs, des estrades, l’installation du vidéo projecteur pour faire défiler les logos de nos généreux sponsors… avec également une mention spéciale à nos veilleurs de nuit.

 

Vendredi 14 février, 8h, c’est l’heure du départ pour les 60 choristes de LA MONTADOUR et leur chef. Direction l’Italie, où à Bergame nous sommes invités par l’association « MUSICA RAGAZZI », orchestre de jeunes talents dirigés par Francesco CHIGIONI.

Toute l’intendance de cette rencontre franco- italienne était préparée depuis des mois par Véronique et Francesco à Bergame et Marie-Agnès, Elisabeth et le CA côté montanois. Un grand merci également à nos traducteurs Philippe et Françoise.
Après un voyage sans problème il ne restait plus qu’à récupérer nos chambres à l’Ostello Bergamo, face à la Citta Alta.

Repas sur place avant déménagement et transformation de la salle à manger pour la répétition commune avec l’orchestre. Ces jeunes musiciens, élèves du Conservatoire, ne manquent pas de talents. Il ne faut pas quitter le chef des yeux, paraît-il, mais là c’était difficile…mais stimulant puisque tout se met rapidement en place. Francesco et Philippe sont satisfaits de leurs troupes et de la répétition.
Il est près de minuit pour l’extinction des feux.

La matinée du samedi est consacrée à la visite de la ville haute de Bergame, qui à l’intérieur de ses remparts a un centre historique de toute beauté et de merveilleuses églises baroques. Les plus courageux font l’ascension du beffroi, d’où la vue à 360° sur les toits de la ville et ses jardins secrets s’étend jusqu’aux Alpes.

En milieu d’après-midi, retour à l’auberge et changement de tenue pour le concert du soir à OSIO SOPRA où après un super buffet de spécialités régionales organisé par nos hôtes nous avons pris nos marques et installé les estrades dans la belle église San Zenone

Que dire du concert :
Un «  beau concert » a dit le chef, « Molto bello » selon Don RIPAMONTI dont on fêtait ce soir là les 50 ans de prêtrise.
MUSICA RAGAZZI a débuté la soirée avec des morceaux de Telemann puis LA MONTADOUR a rejoint les musiciens pour le « GLORIA » de Vivaldi avec la participation de jeunes et  brillantes solistes : Claudia CERUTI et Liudmila CHEPURNAYA, tous sous la direction de notre chef Philippe TOROSSIAN.
Les échanges de cadeaux ont suivi avant le « SANCTA MARIA » de Mozart dirigé par Francesco CHIGIONI. Les applaudissements d’un public enthousiaste ont clôturé la soirée.

Dimanche matin, le car nous a conduit dans la « ville basse » aux larges avenues et  monuments de style classique. La plupart des magasins sont ouverts et un petit marché fait le bonheur des choristes en quête de souvenirs. Le temps d’une photo de groupe pour la presse lyonnaise et nous voilà repartis à OSIO SOPRA pour le repas de midi

Menu de spécialités bergamasques au restaurant IMAGO : antipasti, polenta, risotto, pâtes au sarrazin, viande en sauce et pâtisseries avec le café italien et le petit verre de Limoncello.

Le temps passe vite en bonne compagnie mais il est l’heure de prendre congé de Véronique et Francesco CHIGIONI qui ont organisé notre séjour de main de maître. Nous aurons le plaisir de bientôt les accueillir à MONTANAY dès que les chefs se seront mis d’accord sur le programme musical.

Alors qu’à l’avant du car on tente de faire la sieste, l’arrière est en plein délire! Serait-ce les effets secondaires du Limoncello ???  Ou le cadeau de St Valentin que rapporte Jean-Paul à Chantal ???
Quelques chutes de neige au tunnel du Fréjus et à 22 heures la Présidente, devant le Foyer Rural, accueille des voyageurs enthousiastes et enchantés de leur voyage.