DSC 8000

Dès 9h le matin, Méli-Melody de Lentilly, accueillait Jour de Fête du Bois d’Oingt, Chœur Ondaine de Firminy et La Montadour, heureuse de sortir pour l’occasion.

 

DSC 7931  Rendez-vous était donné à 35 "choristes d'un jour" au foyer rural, pour s'essayer au chant choral. Venant d'horizons très différents ils ont été inscrits principalement par les choristes. La publicité néanmoins nécessaire a fait parler de notre groupe, et a amené 5 à 6 personnes. 

Et pendant toute la saison 2013-2014, pas un mercredi sans Offenbach sous la direction d’un Philippe TOROSSIAN, infatigable et jamais découragé,  accompagné par la toujours souriante Ryoko KATAYAMA.

Une dernière semaine intense : 3 répétitions avec les «  Percussions Claviers de Lyon » dirigés par Gérard LECOINTE,  auteur de ces extraits revisités des opéras célèbres de Jacques Offenbach ; 3 soirées indispensables pour s’imprégner de l’accompagnement musical des vibraphones, marimbas, xylophones…., sans oublier le montage et démontage du matériel, le chargement des caisses, des projecteurs, des estrades, l’installation du vidéo projecteur pour faire défiler les logos de nos généreux sponsors… avec également une mention spéciale à nos veilleurs de nuit.

    Les échanges de mail étaient devenus presque quotidiens entre « L’Eau Vive » et La MONTADOUR depuis quelques jours et le car en provenance de Strasbourg est finalement arrivé à bon port à Montanay, sous une belle éclaircie, le vendredi  après-midi. Sous la conduite de leur chef, Jean Robert GUIRAO, qui avait repéré les lieux il y a quelques semaines, une cinquantaine de choristes ont fait la connaissance de leurs hôtes montanois le temps d’un pot d’accueil suivi du repas et la soirée dans les familles.

IMG 3765

Entre l’Ensemble vocal de Fauconnières et La Montadour, c’était jusqu’alors une histoire de rendez-vous manqués. Mais celui du 17 mai à Montelier, dans les environs de Valence, fût particulièrement sympathique !
L’arrivée en car des montanois dans ce joli village drômois, le soleil printanier,  l’accueil chaleureux de nos hôtes, les belles installations du Centre Jean Giono, tout a permis la réussite du concert au cours duquel les deux groupes ont pu, tour à tour, faire apprécier au public la diversité de leurs répertoires respectifs, avant de se retrouver pour le « Tie Bie Poem ».
La troisième mi-temps, avec un buffet somptueux et des gâteaux illuminés, a clôturé cette rencontre amicale et très conviviale.